10
Avr

Récit d’un périple en Grèce en période de crise

« Où sont les francophones ? »

 

Athènes, février 2012, au siège d’Hellenic Ministries.

Des vagues de réfugiés viennent prendre un peu de répit face à une réalité quotidienne devenue difficile et même dangereuse. La crise grecque a rendu les nationaux hargneux vis à vis des réfugiés. Parmi eux, des dizaines d’africains et nord-africains francophones. Le responsable s’approche de nous, seule équipe francophone que l’organisation ait connue d’après ce que j’ai compris. Le sourire aux lèvres, il nous demande d’animer une étude biblique devant une cinquantaine de nord-africains francophones. Plusieurs pourraient se retrouver en France dans les semaines à venir s’ils arrivent à leur fin. A côté de nous, des dizaines d’afghans et d’iranien reçoivent l’Evangile en direct en « farsi », une façon d’atteindre la fenêtre 10/40 ? A l’issue de ce moment de partage, un jeune algérien vient et réclame une Bible discrètement, à l’abri du regard des autres.

Je reste encore ému de la manière dont l’organisation prend soin des rejetés de la société, des moins que rien, de ceux qu’on regarde habituellement comme des parasites. Sandra, une des étudiantes de l’école biblique DEFI, a été touchée d’entendre la conclusion suivante d’un réfugié germanophone à l’issue d’un repas partagé ensemble « Qu’est-ce que ça fait du bien de parler avec quelqu’un de normal ! », sous-entendu que personne ne les regarde comme tel.
Tout dans leur apparence est rebutant, la tenue, même l’odeur parfois. Pourtant, derrière cette « parure », des hommes profonds et dignes témoignent d’un vécu percutant, plusieurs pourraient écrire un best-seller avec leur histoire.

Ce matin, je reçois tout juste un message d’une équipe qui travaille parmi les réfugiés sur Strasbourg, ils lancent un appel face à la difficulté qu’ils ont de trouver des leaders francophones !

Cette opportunité est une occasion extraordinaire de mettre en oeuvre une dynamique de témoignage transculturel, allons-nous répondre présents ?

Comments are closed.